0,00 €

Votre panier est vide.

0,00 €

Votre panier est vide.

Conseils et astucesQuels sont les différents types d’orgasmes féminins ?

Quels sont les différents types d’orgasmes féminins ?

Quand il s’agit d’orgasme féminin, les bons vieux stéréotypes ont la vie dure. On a longtemps pensé que l’orgasme chez la femme se limitait au fameux point G et à la stimulation clitoridienne. Pourtant, il existe autant d’orgasmes que de zones érogènes et une multitude de façons d’atteindre le septième ciel ! Nous vous emmènons à la découverte des différents types d’orgasmes féminins et vous explique comment les ressentir à coup sûr !

Qu’est-ce que l’orgasme féminin ?

L’orgasme féminin est difficile à définir tant il est subjectif, mais il a pourtant toujours le même point de départ : le cerveau ! Le cerveau et plus particulièrement le système limbique est le siège des émotions. C’est lui qui va déclencher cette tornade émotionnelle qu’est l’orgasme en libérant tout un panel de molécules du plaisir, dont les fameuses hormones du bonheur, les endorphines, mais aussi la dopamine, la sérotonine, l’ocytocine…

Qu’est-ce qu’un orgasme ?

Mais alors, quels sont les signes d’un orgasme féminin ? Comment repérer cette montée en puissance du plaisir féminin ? 

Hé bien, tout commence par la phase pré-orgasmique…

  • — Les pupilles se dilatent, la respiration s’accélère, les battements du cœur aussi, les organes génitaux se lubrifient, les seins se gonflent, les mamelons durcissent… 
  • — La tension sexuelle monte d’un cran, les muscles de l’utérus se contractent, le vagin se gonfle et son entrée se resserre sur le pénis ou le sex-toy utilisé. 
  • — Puis, les choses s’accélèrent : les contractions du vagin se font de plus intenses, de plus en plus rapides. L’utérus et l’anus se contractent eux aussi de façon frénétique, la lubrification s’intensifie.
  • — Le visage se contracte dans des rictus incontrôlables, le dos se cambre involontairement.
  • — Et, c’est l’explosion de sensations, le point culminant du plaisir féminin, l’éjaculation féminine !

Mais pour en arriver arriver là, voyons en premier lieu, quels sont les différents types d’orgasmes féminins !

Une femme éprouve différents types d’orgasmes lorsqu’elle est allongée sur un lit.
Une femme éprouve différents types d’orgasmes lorsqu’elle est allongée sur un lit.

L’orgasme vaginal

L’orgasme vaginal se répartit en fait en deux types d’orgasmes : l’orgasme du point G et l’orgasme vaginal profond.

L’orgasme du point G

Le point G doit son nom au gynécologue allemand Ernest Grafenberg qui a été le premier à le décrire en 1950. Cette zone érogène qui se situe à l’entrée du vagin, sur sa paroi antérieure, est de forme bulbeuse et de texture spongieuse. Le point G mesure à peine un centimètre, mais gonfle sous l’effet de la stimulation. Il correspondrait en fait à une zone de contact avec la partie interne du clitoris et serait l’équivalent féminin de la prostate chez l’homme. 

La stimulation de cette zone du plaisir peut déclencher de grandes sensations et amener très vite à l’éjaculation ! 

Pour stimuler le point G, certaines positions sexuelles sont plus efficaces que d’autres comme la position de l’Andromaque ou la levrette. En fait, pour arriver à l’orgasme du point G avec la pénétration, la meilleure façon d’y arriver est d’orienter le pénis ou tout autre sextoy point G vers la face antérieure du vagin pendant le coït.

Les caresses sont aussi un moyen efficace pour stimuler le point G. Commencez par masser l’entrée du vagin avant d’y introduire vos doigts. Lors de l’excitation sexuelle, la zone se gorge de sang et enfle. Elle devient alors plus facile à trouver. Il ne vous reste plus qu’à réaliser quelques massages et va-et-vient avec vos doigts pour déclencher un plaisir orgasmique qui peut être très intense !

L’orgasme vaginal profond

Si la plupart des zones érogènes de la femme sont situées à l’entrée du vagin, il existe quand même des zones à explorer avec une pénétration profonde ! 

La stimulation du point A qui se trouve en dessous du col de l’utérus, du point O qui se situe à l’arrière de la zone vaginale interne ou encore du point C pour col de l’utérus (on parle alors d’orgasme cervical) peuvent procurer une jouissance profonde.

Les meilleures positions pour atteindre l’orgasme profond sont le missionnaire, avec les jambes repliées et l’Andromaque.

Attention toutefois, certaines femmes ressentent de l’inconfort, voir de la douleur quand le sexe masculin ou le gode entre en contact avec le fond du vagin. Prenez conscience des sensations de votre partenaire et n’oubliez pas qu’une relation sexuelle reste et doit rester une source de plaisir pour les deux !

L’orgasme clitoridien 

L’orgasme clitoridien est le plus facile à déclencher lorsque le clitoris est correctement stimulé ! Le clitoris, tout comme la verge possède pas moins de 8 000 terminaisons nerveuses et une bonne stimulation peut très vite vous procurer une extase divine. Pour titiller votre petit bouton érectile, caressez-le de haut en bas ou effectuez des mouvements circulaires avec vos doigts, ceux de votre partenaire ou laissez sa langue jouer avec votre clitoris et profitez d’un savoureux cunnilingus. Vous pouvez également tester les vibromasseurs clitoridiens, seule ou en couple pour pimenter vos rapports sexuels !

L’orgasme anal

Les amatrices de sodomie vous le diront, l’orgasme anal est tout à fait possible aussi pour la femme ! On pense, à tort, que seuls les hommes éprouvent du plaisir anal, notamment par la stimulation prostatique, pourtant l’anus est également une zone très érogène chez la femme. L’anus est en effet peuplé de nombreuses terminaisons nerveuses et il est très réactif aux stimulations buccales, digitales et/ou à la pénétration. 

Par contre, l’anus ne se lubrifie pas naturellement. Alors que vous utilisiez un plug anal, un gode anal ou le phallus de votre partenaire, pensez à lubrifier la zone avec un gel lubrifiant. Privilégiez un lubrifiant à base d’eau pour éviter les infections bactériennes et les déchirures anales de cette zone sensible.

Une femme est debout sur un lit, tenant un jouet sexuel violet.
Une femme est debout sur un lit, tenant un jouet sexuel violet.

L’orgasme mammaire

L’orgasme par les tétons est assez rare et plus difficile à obtenir, mais pas impossible ! Les seins sont une zone érogène à part entière et les caresses prodiguées sur la poitrine de votre partenaire et les succions sur ses mamelons peuvent lui provoquer un plaisir intense, jusqu’à l’orgasme ! Pensez à regarder nos pompes et ventouses pour tétons pour une stimulation encore plus intense.

L’orgasme combiné

Pour toutes celles qui ne veulent pas se limiter à un seul orgasme, rien ne vous empêche de stimuler plusieurs zones en même temps pour ressentir 2, 3 voire même 4 fois plus de plaisir !

Vous pouvez par exemple combiner une pénétration vaginale avec une pénétration anale, mais aussi avec une stimulation clitoridienne et/ou mammaire ou les quatre en même temps !

Quelles différences entre orgasme féminin et masculin ?

En fait, il n’existe pas vraiment de différences entre les deux orgasmes. Plusieurs études ont révélé qu’hommes et femmes ressentaient l’orgasme de la même façon, avec une sensation de plaisir quasiment identique. Finalement, la seule différence est que la femme est multi-orgasmique, alors que l’homme doit attendre que le sang revienne dans la verge pour avoir un second orgasme ! 

Comment avoir un orgasme chez la femme ? 

Maintenant que vous connaissez les différents types d’orgasmes féminins, il est temps de mettre en pratique !

Pour atteindre l’orgasme à tous les coups, voici quelques conseils :

Lâcher-prise

Essayez de mettre le stress et les problèmes du quotidien de côté et relaxez-vous ! Tamisez l’éclairage, mettez une musique sensuelle pour créer une ambiance érotique, allumez une bougie de massage…

Une atmosphère détendue et chaleureuse est parfaite pour ouvrir votre corps et votre esprit pour recevoir et apprécier de nouvelles sensations orgasmiques !

Faire l’amour le plus souvent possible

Tout comme une activité sportive, l’acte sexuel demande de l’entraînement. Non seulement vous apprenez ainsi à mieux connaître votre corps et ses réactions, mais vous entretenez le désir au sein de votre relation. 

Par contre, ne vous forcez jamais si vous n’en ressentez pas l’envie. Là encore, l’acte sexuel doit rester un plaisir et non une contrainte !

Privilégier vos positions favorites

Bien sûr, pour obtenir cet orgasme tant recherché, vous devez trouver votre position préférée, celle qui vous fait parvenir à l’extase à chaque fois ! Inutile de réviser tout le kamasutra, certaines positions très classiques comme l’Andromaque ou encore le missionnaire suffisent pour déclencher le feu orgasmique ! Le plus important finalement est de trouver une position où le clitoris est également stimulé pendant la pénétration, soit directement par le va-et-vient, soit avec la main libre de l’un ou de l’autre…

Ne pas oublier les préliminaires

Les préliminaires vont servir à faire monter le désir crescendo. Ils éveillent les sens et plus vous monter haut en terme d’excitation dès les préliminaires, plus l’orgasme sera facile à atteindre !

N’hésitez pas à communiquer avec votre partenaire pendant les préliminaires et même tout au long du rapport sexuel pour lui dire ce qui vous fait envie.

Pimenter votre vie sexuelle avec des sextoys

En couple ou en solo, les sextoys sont parfaits pour booster votre libido et avoir un orgasme rapide, voir des orgasmes multiples ! 

Vous trouverez toutes sortes de jouets sexuels : vibromasseur, stimulateur clitoridien, dildo, godemichet anal… 

Pour conclure : vous avez désormais toutes les clés en main pour tester les différents types d’orgasmes féminins et surtout les obtenir ! Alors, un dernier conseil : pratiquez la masturbation dès que vous le pouvez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici